19 juillet 2013

Dossier ROBOT

ROBOT KILLER (1987)
Titre original : Mutant Hunt
Titre(s) alternatif(s) : -
Réalisateur(s) : Tim Kincaid 
Scénario : Tim Kincaid
Casting : Rick Gianasi, Mary Fahey, Ron Reynaldi, Bill Peterson, Taunie Vrenon
Durée : 75 min.
Pays : USA
Robot Killer / Mutant Hunt / Mutant / Matt Riker  se passe à New York, dans un futur mal défini. Deux méchants à la fois alliés et rivaux, Z et Domina, se disputent le monopole de la production d’androïdes de combat, destinés à produire l’armée ultime. L’affreux Z a eu pour brillante idée d’injecter à ses nouveaux prototypes de robots (appelés « cyborgs » dans le dialogue, mais présentés comme des robots dans le scénario) une douteuse substance nommée l’ « euphoron », censée booster leur puissance et leur agressivité, mais qui a essentiellement pour effet de les faire progressivement se décomposer et de leur faire commettre des agressions gratuites dans New York. Le scientifique responsable du projet se rebelle contre Z et est fait prisonnier. Sa sœur court demander de l’aide à une sorte de mercenaire du nom de Matt Riker. Dérangé en plein coït avec une douteuse radasse, Matt Riker doit successivement accueillir sa visiteuse et affronter en slip kangourou les robots poursuivant cette dernière,Conscient de la menace, Riker va partir à la chasse aux robots mutants, accompagné d’une équipe de sidekicks aussi finauds que lui – un latino moustachu karatéka et une rouquine agent du FBI utilisant comme couverture son métier de strip-teaseuse - tandis que la méchante Domina met au point un super-robot plus fort que tous les autres

De tout temps, l'homme est fasciné parle fait de pouvoir créer la vie... A commencer par Frankenstein qui le fit a partir de cadavre... Mais à defaut de Pouvoir le faire, il préfère créer uen copie lui ressemblant. Bien que ce soit grossier dans les debuts -Metroplolis (1927)-Le jour où, la terre s'arreta (1951), au fil du temps leur création devient de + en + perfectionné, que ce soit l'apparence ou bien l'A.I - Mondwest (1973)-Alien le 8ieme passager (1979)-Terminator (1984)-A.I (2001).

Bien que tout cela soit en partie fictif, il existe different type de robot incarner ou reproduit au cinema:

1-Les robot, les droïdes sont des êtres mécaniques. Leurs fonctions sont très sophistiquées et les doter de perception est dangereux et difficile. Les droïdes ne communiquent qu'entre eux sur un mode électronique et sont incapables de dialoguer avec les humains à l'exception des droïdes de protocole. Le nouveau maître d'un droïde efface sa mémoire afin de réadapter ses aptitudes à son nouvel environnement. Les droïdes qui échappent aux « gommages de mémoire » tendent à développer une personnalité, une sensibilité basée sur l'expérience 

EXEMPLE DE DROIDE DÉVELOPPANT LEUR PROPRE PERSONNALITÉ
Data (Satr trek)
Johnny 5-(Short circuit 1,2)
R2D2 (Star Wars1???)
Sonny (I Robot)
T800,T850 (Terminator 1-4)

LEUR MODELE antagoniste
Borg (Star trek)
S.A.I.N.T   [Strategic Artificially-Intelligent Nuclear Transport] (Short circuit 1)
Droides (Star wars)
Robot NS5 (I robot)
T800,T850,T1000, TX (Terminator)


2-Ensuite, nous avons droides "humanoïdes,de forme humaine, étymologiquement 
ce « qui ressemble à un homme ».

En science-fiction, un androïde est un robot construit à l'image d'un être humain (stricto sensu, andr désigne l'homme au sens masculin, mais même si humanoïde est parfois utilisé en alternance avec androïde, on n'hésite pas à parler d'androïde pour un robot à l'image d'une femme — quoique gynoïde est quelquefois employé. Le terme anthropoïde étant préférable, car neutre). Le mot droïde dérive de ce terme.

Un androïde est à distinguer d'un cyborg qui est un organisme dont on a (re)construit l'organisation en fonction des logiques du vivant, généralement représenté par une créature qui mêle des parties vivantes et mécaniques.


EXEMPLES D'ANDROIDES "HUMAINS"
T800,T850,T1000, TX (Terminator)
Borg (Star trek)
Data (Satr trek)
Robot NS5 (I robot)
Dynamiton (Annihilator)
David (A.I)
Bishop (Aliens1,2)
le cow-boy-robot (Mondwest)

3-Pour finir nous avons les Cyborgs . A la base ,Un cyborg est un être humain — ou à la rigueur un autre être vivant intelligent, en science-fiction — qui a reçu des greffes de parties mécaniques.
Le terme s'emploie surtout en science-fiction ou en futurologie ; utiliser le terme pour des personnes ayant reçu des prothèses, dans le monde contemporain, peut parfois être perçu comme de mauvais goût par les intéressés.

 Le terme « cyborg » a été popularisé par Manfred Clynes (en) et Nathan S. Kline (en) en 1960 lorsqu'ils se référaient au concept d'un humain « amélioré » qui pourrait survivre dans des environnements extraterrestres. Ce concept est le résultat d'une réflexion sur la nécessité d'une relation intime entre l'humain et la machine, à l'heure des débuts de l'exploration spatiale.


Le mot « cyborg » est devenu une expression courante. Cependant, son sens a largement dévié depuis. Dans le film Terminator, il est employé pour désigner un robot, non seulement à l'apparence humaine, mais dont l'enveloppe extérieure est faite de tissus organiques de synthèse (à l'origine faite pour soigner les blessures humaines). Depuis, il est devenu courant d'utiliser « cyborg » comme synonyme de « robot androïde ».


Le terme est souvent utiliser dans le sens de designer un droide à l'apparence humaine.. mais comme cité ci-dessus c'est un être humain amélioré (prosthèse cybernétique) ou un androïdes a l'apparence humaine ayant eut la greffe d'organisme et de tissu vivant afin d'être amélioré.



EXEMPLE DE CYBORG
T800, T850 (Terminator)
Robocop-A murphy (robocop)
Dark Vador (Star wars)
  
Dans le Film Mutant Hunt (Robot killer), on a du mal a situé si nos tueurs sont des cyborgs, des robot ou des androïdes: en effet les 3 termes sont utilisé alors que on ne décris pas leur état cybernétique:


  • on  utilise le termes de machines sans décris leur sous-catégorie.
  • Leur apparence laisse à penser que ce sont des cyborgs alors que leur tissu dermale est synthétique
  • Ils sont d'apparence Humaine sans greffe de tissu de chair ce qu'il laisse à penser qu'ils seraient plutôt des androïdes bien que on utilise le termes cyborg
  • On peut penser que ce sont des cyborgs car ils réagissent a l'injection de l'euphoron (drogue du films), réaction que un humain aurait... donc de tels façons a en faire des tueurs plus perfectionnés.
  • L'extension de  leur bras laisse penser que ce sont plutôt des androïdes ainsi que la scène final.
  • L'androïde renégat laisse à penser car suite au pugilat avec Matt Riker, bien qu'il soit en piteux état, évolue en raisonnant comme un humain et en se rangeant du coté de l'équipe du bien, donc son module d'apprentissage aurait évoluer bien qu'on y fait pas mention.

scènes marquantes:

  • l'extension du du bras attrapant la machette pour se libérer ( incohérence: la main coupée est la gauche mais l'image ou il remboîte sa main nous laisse voir main droite sur bras gauche
  • même scène: la machette s'abat sur le poignet a plusieurs reprise, un liquide vert s'en échappe
  • le meurtre du couple de jeune dans la rue par un androïde qui se fait démonté par le latino
  • La décomposition de l'androïde qui kidnappe la soeur de l'otage de Z
  • Scène finale quand l'androïde démonter se remonte lui-même et que il souris à Lauriane, la fillette qui joue dehors sans surveillance (Honte a la mère!!! mdr)



Donc le film en lui même raconte l'histoire de machines domestiques transformé en androïdes tueurs du a la prise d'une drogue inventé Par Z, sans qu'on puisse definir leur genre et leur categorie, mais qui reste un bon thriller action suspense science fiction horreur digne de la Fullmoon


En attendant, voici en streaming la vo...








    4 commentaires:

    1. Il a l'air vraiment excellent ce Robot Killer, as-tu prévu de partager le film? Merci d'avance si c'est le cas.
      Félicitations pour le blog, l'idée est très bonne.

      RépondreSupprimer
    2. Il sera peut etre partager mais faut la vf .. oui le film est exellent assez glauque...

      RépondreSupprimer
    3. Tu voudrais faire un repack en fait?

      RépondreSupprimer
    4. I've just installed iStripper, and now I can watch the sexiest virtual strippers on my desktop.

      RépondreSupprimer